Provence
Français / English

L'Isle sur la Sorgue

Les moulins et la brocante

L'Isle-sur-la-SorgueL’Isle-sur-la-Sorgue tient son nom de la Sorgue qui prend sa source quelques kilomètres en amont à Fontaine-de-Vaucluse. Celle-ci se divise en de multiples canaux qui font alors apparaître la ville comme un groupement d'îles.

Certains ont surnommé L'Isle-sur-la-Sorgue la "Venise Comtadine" (en référence au Contat Venaisin dont l'Isle faisait partie). Et c'est vrai que l'eau est omniprésente dans la ville, pour le plus grand plaisir des touristes qui apprécient cette source de fraîcheur sous le soleil de Provence.

L'Isle-sur-la-Sorgue autrefois

Roue à aubesL’Isle-sur-la-Sorgue, autrefois L’Isle-en-Venaissin, était à l’origine une cité de pêcheurs. Il s’agissait d’une véritable île au milieu de marécages peu à peu asséchés par le creusement des canaux.
Depuis une époque reculée, les eaux de la Sorgue, abondantes et régulières, ont fourni la force motrice nécessaire à l’artisanat et à l’industrie. Les roues à aubes avaient permis l’installation de moulins à blé dès le XIIe siècle, puis la création d’ateliers pour traiter la laine et la soie. Les quelques roues pittoresques qui subsistent aujourd’hui pour donner son cachet particulier à L’Isle, témoignent mal des 62 qu’on dénombrait au XIXe siècle et de l’intense activité qui régnait alors : tandis que la soie engendrait de nouvelles fortunes, l’Isle-sur-la-Sorgue devenait le principal centre lainier du département.

Tourisme à L'Isle-sur-la-Sorgue

La vieille ville, qui a progressivement perdu ses remparts de 1793 à la moitié du XIXe, conserve le charme d’une cité que chaque époque marque de son empreinte. La tour d’Argent, près du chevet de l’église, fut édifiée par les comtes de Toulouse au XIIIe siècle. Non loin de là, dans les ruelles de ce qui fut un temps la principale ville du Comtat, on peut admirer de belles façades gothiques ou renaissance. La collégiale Notre-Dame-des-Anges, reconstruite, sauf le chœur, au milieu du XVIIe siècle, constitue un monument exceptionnel par la richesse de sa décoration intérieure : c’est un témoin majeur du baroque dans le Midi de la France.

La brocante de L'Isle-sur-la-Sorgue

Brocante ç L'Isle sur la SorgueDepuis maintenant près de 40 ans, la brocante a forgé l’identité de L’Isle-sur-la-Sorgue, lui assurant une notoriété internationale. L’Isle-sur-la-Sorgue constitue, après Saint-Ouen et Londres, la troisième plate-forme européenne du commerce des antiquités. Au fil du temps, des commerces d’antiquités, de décoration, des galeries d’art se sont développés et sédentarisés. Ils constituent aujourd’hui une activité économique majeure pour la ville qui est passée de 7 000 habitants en 1960 à plus de 22 000 aujourd’hui.

Avec sa proximité du Luberon et d'Avignon, le tourisme occupe directement (hôtellerie, camping, gîtes, restauration, loisirs, etc.) ou indirectement (artisanat culinaire, etc.) une part importante de l'économie de la ville. Mais c'est surtout et avant tout un centre européen de la brocante et des antiquaires. Le Musée de la poupée et du jouet ancien est un excellent exemple de cette vocation de L'Isle-sur-la-Sorge.

Photographies de L'Isle sur la Sorgue

La Sorgue La Venise Comtadine Jour de marché

Autour de L'Isle sur la Sorgue

Fontaine de Vaucluse - Gordes - Bonnieux - Roussillon - Lourmarin - Avignon - Cavaillon - Apt - Carpentras - Luberon - Abbaye de Sénanque - Villeneuve lez Avignon - Le Thor