Provence
Français / English

Gordes

Un des plus beaux villages de France, dans le Luberon

GordesOrienté au sud et subissant les effets du Mistral qui souffle presque un tiers de l'année dans le Vaucluse, Gordes bénéficie d'un climat exceptionnel avec environ 300 jours d'ensoleillement par an. Mais c'est seulement une des raisons qui font de Gordes un des villages les plus visités du Parc Naturel Régional du Luberon.

Situé à mi-chemin entre Cavaillon et Saint-Saturnin-lès-Apt, Gordes, magnifique village perché, est classé parmi les plus beaux villages de France grâce à son patrimoine riche et varié : deux abbayes, plusieurs moulins à eau et à vent et plusieurs centaines de cabanes en pierre sèche ou bories.

Les paysages de Gordes

Gordes, dans le LuberonGordes est une des communes les plus étendues de la région avec 4 804 hectares. Le nord de la commune est formé par les monts de Vaucluse. C'est là que se situe le point culminant de la commune à 635 mètres d'altitude, à proximité de la "Pouraque" et des 'Trois Termes'. Le sud de la commune est formé de la plaine du Calavon (dite aussi « vallée Nord Luberon ») et des collines du secteur dit de la "Garrigue" où se trouve le point le plus bas de la commune.

Le village de Gordes se trouve sur un promontoire calcaire des monts de Vaucluse, dominant la plaine du Calavon de 120 mètres en culminant à 370 mètres d'altitude. Les monts de Vaucluse sont connus pour être riches en eau (Fontaine-de-Vaucluse se trouve à quelques kilomètres à l'ouest seulement), aussi plusieurs cours d'eau parcourent la commune, aussi bien en surface que sous terre. La Sénancole, située à l'ouest de la commune, est à l'origine du choix du lieu d'implantation de l'abbaye de Sénanque.

Tourisme à Gordes

Palais Saint FirminAvec neuf hôtels (dont plusieurs quatre étoiles), de très nombreuses chambres d'hôtes (couvrant l'ensemble des gammes de prix), plusieurs agences immobilières faisant de la location saisonnière, des gîtes et un camping, Gordes est paré pour recevoir les touristes qui arrivent en masse dès les beaux jours. Il faut dire que Gordes ne manque pas d'atouts.

La première qualité de Gordes est sans conteste sa volonté de maîtriser au plus près l'urbanisme. Les normes de construction sont très strictes sur l'ensemble de la commune. La pierre est omniprésente et toute nouvelle construction doit en respecter la mise en œuvre traditionnelle en plus d'enterrer les lignes électriques et téléphoniques. Cette obligation de construire en pierre, tout comme l'utilisation de tuiles canal pour les toits, la forte limitation de la hauteur, le respect de certaines normes de construction parasismique, donnent à Gordes un cachet exemplaire.

Le monument le plus marquant de Gordes demeure le château dont la partie la plus visible est de style Renaissance. Érigé au centre du village, cet imposant édifice, reconstruit en 1525, a été classé monument historique le 4 juillet 1931 et abrite actuellement un musée de peinture consacré à Pol Mara, artiste belge, ainsi que l'office de tourisme.

Rue en caladeEn descendant vers le belvédère, se tient l'église Saint-Firmin construite sur les bases d'une ancienne église du XIIIe siècle, et consacrée à saint Firmin. La tour carrée, qui date probablement du XIVe siècle, sert de clocher et présente la particularité d'avoir un escalier extérieur qui ne mène nulle part, preuve qu'un autre bâtiment lui était autrefois accolé. A côté, accessible par la rue du four, le Palais Saint-Firmin, ses jardins et ses caves (salles troglodytes, escaliers souterrains, moulins à huile) sont inscrits à l'inventaire des monuments historiques depuis le 4 mars 1998.

Plusieurs rues en calade (pavées de pierres) partent de cette place au sud du château pour rejoindre les restes des anciennes fortifications dont la Porte de Savoie, l'Hôtel et la chapelle Pluvinal, la maison André Lhote, dont les façades sont inscrites à l'inventaire des monuments historiques, et l'aumônerie Saint-Jacques. Plus bas, au pied du village, dans le quartier dit de "Fontaine basse", se trouvent des anciens lavoirs, un moulin et plusieurs anciennes chapelles dont la "chapelle d'en bas", creusée dans le roc.

Les boriesSous le nom récent de "Village des bories" existe, à 3 km à l'ouest de Gordes, un ancien groupement de cabanes en pierre sèche à vocation agricole et à usage principalement saisonnier, constitué depuis trois décennies en musée de plein air. On y accède par un chemin bordé de chênes et de murs de pierre et ayant son point d'origine sur la route départementale n° 2, en venant de Cavaillon / les Imberts, juste avant d'arriver au col de Gordes. Appelées simplement "cabanes" dans le cadastre napoléonien, les bâtiments n'ont pris l'appellation érudite de "bories" que durant la deuxième moitié du XXe siècle.

Abbaye de SenanqueDans un vallon à l'ouest du Gordes, au bord de la Sénancole qui lui a donné son nom, se trouve la très renommée abbaye cistercienne de Sénanque, fondée le 23 juin 1148 à l'initiative de l'évêque de Cavaillon par des moines cisterciens venant de Mazan-l'Abbaye dans l'Ardèche. L'abbaye est classée monument historique depuis le 10 avril 1921 et attire chaque année un nombre considérable de visiteurs.

Photographies de Gordes

Gordes, village perché, dans le Vaucluse Village des bories Les rues de Gordes

Autour de Gordes

Manosque - Lourmarin - Cavaillon - Apt - Bonnieux - Roussillon - Luberon - Fontaine de Vaucluse - L'Isle sur la Sorgue - Abbaye de Sénanque - Sisteron - Le Thor