Provence

Mairie Digne : 04 92 30 52 00

Office tourisme : 04 92 36 62 62

Poste : 04 92 30 30 81

Français / English

Digne les Bains

Le chef-lieu des Alpes de Haute Provence

Blason de Digne les BainsChef-lieu des Alpes-de-Haute-Provence, Digne les Bains est traversé par la Bléone, l'un des principaux cours d'eau du département, et se situe à mi-chemin entre le massif sud-alpin (autrement dit, les Basse Alpes) et la Provence, à 144 km de Nice et à 138 km de Marseille. Sa population est de 16 000 habitants ce qui fait de ce chef-lieu l'un des plus petit de France par sa population.

La dénomination actuelle, Digne les Bains, a été officialisée le 25 juin 1988, à la suite du décret du 21 juin 1988. Auparavant, la commune était appelée Digne, appellation toujours fréquente dans le langage courant. Digne les Bains forme avec Entrages, Marcoux, La Robine-sur-Galabre, et Mezel, la Communauté de Communes des Trois-Vallées (CC3V).

Dalle à ammonites de Digne les BainsParmi les lieux remarquables de Digne les Bains, citons la "dalle à ammonites", un site classé située à environ 1,5 km au nord de ville sur la route de Barles. Cette dalle rocheuse datant de 200 millions d'années, inclinée à 60°, est composée de calcaire. Elle présente environ 1500 ammonites dont 90% sont de l'espèce Coroniceras Multicostatum datant de Sinémurien (Jurassique inférieur). Ces ammonites peuvent atteindre un diamètre de 70 cm.

Jusqu'en 1994, seulement 200 m² de la dalle à ammonites étaient visibles. Après cette date, la Réserve géologique des Alpes de Haute Provence a entrepris de dégager environ 150 m² supplémentaire pour atteindre une surface totale de 350 m². Cette dalle a fait l'objet d'un moulage, pour un musée au Japon.

Le patrimoine architectural de Dignes les Bains comprend notamment Notre-Dame-du-Bourg, une cathédrale romane dont les fondations remontent au IXe siècle. Victime de nombreuses attaques et pillages, elle fût rénovée au début du XIIIe siècle. Enfin, notons les vestiges des fortifications et quelques unes des tours qui entouraient la ville. Ces restes de remparts se fondent actuellement dans le paysage des habitations.

PapillonAutre lieu d'intérêt, le Musée de la Réserve géologique de Haute-Provence, situé sur la colline Saint-Benoît. Il comprend un extraordinaire jardin des papillons, où s'épanouissent naturellement 124 espèces de lépidoptères.

Le jardin des papillons, situé en contrebas des bâtiments du musée, dans un entrelacs de verdure, constitue une oasis permettant la survie de nombreuses espèces de papillons d'Europe. Pour les attirer, de nombreuses plantes et arbres sont cultivées, tels le baguenaudier, le buddleia, le chêne, le fenouil, le figuier, la lavande, la luzerne, la menthe, le prunier, la sauge, le serpolet, le thym, le tilleul, le trèfle, la valériane, la violette, et de nombreuses autres plantes.

Le Musée de la Réserve géologique de Haute-Provence présente aussi un film relatant l'histoire géologique de la région "Voyage dans la mémoire des paysages", du réalisateur Pierre Rémy.

Digne-les-Bains a été élue "ville la plus sportive de France" parmi les villes de moins de 20 000 habitants en 2006, par le journal "L'Equipe". Il est vrai que d'un bout à l'autre de la ville, on trouve des structures sportives, libres d'accès ou réservées aux nombreux clubs sportifs et scolaires. Digne est par exemple la seule ville française à proposer un accès libre et gratuit à des courts de tennis.

Photographies de Digne les Bains

Digne les Bains Digne les Bains, vue large Notre Dame du Bourg

Autour de Digne les Bains

Thorame Basse - Thorame Haute - Beauvezer - Colmars les Alpes - Villars Colmars - Allos - Manosque - Saint André les Alpes - Saint Julien de Verdon - Moustiers Sainte Marie - Castellane - Sisteron

Autres villes de Provence