Provence
Français / English

Les chevaux de Camargue

Un cheval rustique, compagnon des gardians

Cheval de CamargueLe Camargue est un petit cheval gris rustique. Monture traditionnelle des gardians, il bénéficie d'une bonne notoriété grâce à sa forte image de tradition et de liberté, mais aussi grâce aux histoires de Crin-Blanc.

Le Cheval de Camargue possède une tête expressive avec un regard vif, des arcades sourcilières peu saillantes. Son front est plat et les ganaches bien marquées. Les oreilles sont petites. L'encolure est de longueur moyenne, avec une base bien attachée. La crinière et les crins sont bien fournis. La poitrine est profonde et large, avec un thorax ample et des flancs assez développés. Le cheval Camargue possède des membres résistants et des articulations sèches. Ses membres sont longs. Le pied est solide et portant.

Les origines du cheval Camargue sont très imprécises et de nombreuses controverses ont lieu à ce sujet :

Certains le considèrent comme le descendant d'une race autochtone, peuplant la Gaule des temps anciens. A la suite du peuplement de celle-ci, les troupeaux se seraient retirés dans les solitudes camarguaises.
Chevaux et taureaux en Camargue D'autres voient en lui l'héritage de la race préhistorique de Solutré, qui aurait longé la vallée du Rhône pour s'installer dans ces étendues considérables de Camargue.

Un amalgame de toutes ces thèses est probablement à l'origine de cette race. Dans le temps, une inévitable fusion a du se produire entre tous ces animaux vivant à l'état sauvage et n'ayant pas de frontières, pour engendrer une race bien définie qui élut domicile dans les régions hostiles du delta du Rhône et de ses environs.

La rudesse de la vie depuis de multiples générations a provoqué une sélection naturelle ou seuls les plus forts, les plus résistants des chevaux de Camargue ont pu survivre afin de permettre cette descendance extrêmement robuste.

Ces raisons expliquent la raison pour laquelle "l'île de Camargue" et ses habitants ont sauvé cette race chevaline à travers les temps.

Émile Gayot, un vétérinaire de la circonscription d'Arles, dit déjà en 1850 : "Le cheval camargue naît, croît et meurt dans son île. Là s'accomplit toute sa destinée."

Photographies de chevaux de Camargue

Le Camargue - Cheval des gardians Un cheval vif Les chevaux Camargue

En Camargue

Saintes Maries de la Mer - Arles - Tarascon - Aix en Provence - Aigues Mortes - Marseille

Autres villes de Provence